Retrouvez dans cette interview de David Fourtout pour Resovino les caractéristiques de son Vignoble des Verdots dans le Bergeracois

Pour inaugurer cette nouvelle rubrique, voici un interrogatoire en règle d’un de nos amis vignerons de longue date, David Fourtout. Compétent, engagé, innovateur, précurseur, intelligent, sérieux, il a tout pour faire du vin de qualité. Epaulé par sa femme Emmanuelle et des collaborateurs impliqués, il est à la tête d’un domaine à taille humaine que nous sommes fiers d’avoir déniché il y a presque déjà 20 ans.

David Fourtout et Resovino

Bonjour David Fourtout, présentez-nous votre domaine
Le Vignoble des Verdots est une propriété familiale depuis 4 générations. Je suis arrivé sur l’exploitation en 1992 ; à l’époque, il y avait 10 hectares de vignes et un important cheptel de bovins ainsi que de la culture céréalière.
Aujourd’hui, la polyculture existe toujours mais j’ai beaucoup développé la partie viticole pour atteindre 45 hectares de vignes dont 2/3 sont plantées en rouge et 1/3 en blanc.
Située au sud de Bergerac, notre exploitation borde, par le côté est, l’appellation de Monbazillac. Notre vignoble, en majeure partie sur le plateau, s’étend sur 3 kilomètres de long. Il jouit ainsi de terroirs très divers, auxquels un encépagement adapté permet l’obtention de divers types de vins.

Quelles sont les grandes caractéristiques de votre vignoble ?
L’encépagement est le même qu’à Bordeaux :

  • En Rouge : Merlot, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Malbec
  • En Blanc : Sémillon, Sauvignon blanc, Sauvignon Gris, Muscadelle

Les sols sont de type calcaire très dur ou argilo-calcaire.
Le vignoble est conduit en lutte raisonnée qui se définit comme une viticulture respectueuse de l’environnement, économiquement viable pour le producteur.
Nous produisons 6 appellations : Bergerac Rouge, Côtes de Bergerac Rouge (appellation haut de gamme sur les rouges qui représente 30 à 40 % sur le domaine contre seulement 5% pour l’appellation), Bergerac Sec (blanc), Bergerac Rosé, Côtes de Bergerac Moelleux et Monbazillac.
Les rendements sont toujours plus bas que la moyenne de l’appellation : 35 hectolitres/hectare  pour les Blancs (60 pour l’appellation) et 40 hl/ha pour les Rouges (55 pour l’appellation).

Parlez-nous de vos différentes gammes de vins
Nous avons 4 gammes :

  • Clos des Verdots, depuis la fin des années 60 : vinifiés selon la tradition et élevés jusqu’à 18 mois en cuve, ces vins sont les plus anciens de la propriété. Ils conjuguent arômes et fraîcheur pour les blancs et le rosé, structure et rondeur pour les rouges.
  • Le Château Les Tours des Verdots en Blanc Sec, Côtes de Bergerac Rouge et Monbazillac. Cette cuvée représente le fruit d’une sélection rigoureuse, d’assemblages subtils des différents cépages avant un élevage et vieillissement en fûts de chêne. Ces vins sont faits pour la garde. Ils cherchent finesse et puissance tout en préservant élégance et équilibre.
  • Grand Vin Les Verdots (depuis 1995) : ébourgeonnage, vendange en vert, effeuillage, récolte manuelle à bonne maturité pour les blancs secs et les rouges, tries successives des grains botrytisés pour les liquoreux ; fermentation et élevage en barriques neuves de chêne français (12 mois pour les Secs, 18 mois pour les Rouges et 24 mois pour les Monbazillac).
  • Le Vin selon David Fourtout existe depuis 2000 pour le blanc et 2003 pour le rouge. Issue des meilleurs terroirs de la propriété, cette cuvée exceptionnelle se décline en Bergerac sec et Côtes de Bergerac Rouge ; elle n’est produite que sur les millésimes les plus prometteurs.

Comment se compose votre équipe ?
Je suis le chef d’exploitation. Très polyvalent, je supervise les vignes, le chai et le commercial. Je suis entouré de 9 salariés permanents répartis comme suit :

  • 1 maitre de chai
  • 3 personnes au commercial dont mon épouse Emmanuelle. Elles s’occupent de la réception des clients, de la préparation des commandes et de l’administratif.
  • Le reste de l’équipe travaille dans les vignes.

Des saisonniers  nous complètent pour les vendanges (entre 15 et 20 personnes) pratiquement entièrement manuelles, la taille en hiver, l’épamprage et le relevage en juin.

Quels sont vos projets ?

Le Vignoble des Verdots chez Resovino
Nous allons continuer à développer l’oenotourisme, secteur encore en retard en France. Comme nous avons la chance d’être dans une région touristique, nous souhaitons renforcer nos capacités d’accueil au domaine. Après avoir ouvert nos chambres d’hôtes et réaménagé notre salle de réception, nous organisons des animations comme le casse-croute vigneron et autre balade gourmande.
A l’automne 2018, nous améliorerons la cour du château en implantant des jardinières et en réaménageant la fontaine. A plus long terme, nous envisageons la création d’une salle de séminaire.

Chez Resovino, chez Annie et Patrick, qu’est-ce qui vous séduit ?
Nous connaissons Annie et Patrick depuis longtemps puisque ce sont eux qui ont inauguré une de nos chambres d’hôtes en 2003 ! Quand ils nous ont présenté Resovino, nous avons été ravis de faire partie des premiers vignerons à rejoindre ce réseau privé de vente de vins. Leur approche basée sur la confiance correspond exactement à notre philosophie de travailler avec des structures à taille humaine.

Le mot de la fin, David
Que 2018 soit un beau millésime après toutes ces intempéries et une récolte 2017 marquée par le gel ! On croise les doigts pour que la météo nous laisse tranquilles jusqu’aux vendanges…

1 Commentaire

  • Vignaud Le 27 juin 2018 19 h 54 min

    Je suis un adepte du Clos des Verdots… que dire d’autre ? sinon que sympa de savoir qui il y a derrière la bouteille 😉

Ajouter un Commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'une *